Les gestes que les Français sont prêts à faire !

Le 15 octobre 2019, L’émission pour la Terre a proposé aux Français de se prononcer sur 10 gestes environnementaux : sont-ils prêts à les adopter, ou non ? Voici les résultats.

1 Acheter des fruits et légumes de saison

OUI à 96 %
C’est une mesure de bon sens : de saison, les fruits et légumes n’ont pas poussé « artificiellement » sous serres chauffées, n’ont pas fait des milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à nous, ils ont plus de goût et sont bon marché. Découvrez les fruits et légumes d’octobre et téléchargez gratuitement la fiche des fruits et légumes d’hiver !

2 Ne manger ni viande ni poisson au moins 1 jour par semaine

OUI à 96 %
La demande de plus en plus forte de la part des consommateurs a entraîné la mise en place de l’élevage intensif d’une part et la surpêche d’autre part. Les conséquences sont désastreuses : déforestation, pollution des sols, des nappes phréatiques, des rivières et des mers, captation des ressources naturelles (eau, phosphore…), émission de GES en tous genres, problème du bine-être animal. Ne pas manger de viande et de poisson (1 jour par semaine, ou plus), c’est bon pour la planète, très bon pour l’équilibre alimentaire et fait faire des économies !

3 Adopter une gourde au lieu de bouteilles et gobelets plastique

OUI à 95 %
Face à l’omniprésence du plastique et aux dangers des micro plastiques qui se retrouvent dans notre organisme (on ingèrerait l’équivalent d’une carte de crédit chaque semaine : 5 grammes de plastique), nous devons trouver des alternatives. La gourde est réutilisable et permet de faire des économies.

4 Planter des fleurs pour les abeilles

OUI à 94 %
Parce que 80 % des plantes ont besoin des abeilles et autres insectes pollinisateurs pour produire leurs fruits et légumes, la disparition de ces insectes serait une catastrophe. Pourtant, chaque année, la population décline. Mettre un simple pot de fleurs mellifères mis à sa fenêtre permet aux abeilles et papillons d’en savourer le nectar et de survivre.

5 Supprimer les e-mails superflus

OUI à 94 %
Qu’ils soient dans votre boîte de réception ou dans la corbeille, vos e-mails restent stockés dans d’énormes data centers pour que vous puissiez à tout moment y avoir accès. Ces machines de stockage sont très gourmandes en énergie et émettrices de GES. Il faut donc trier ses mails, jeter les inutiles et vider la corbeille ! On peut aussi stocker ses e-mails sur une clé USB.

6 Acheter moins de vêtements, ou d’occasion

OUI à 89 %
Sous l’impulsion de la fast fashion, on achète de plus en plus de vêtements, souvent à base de coton (l’une des cultures nécessitant le plus d’eau et de pesticides), souvent réalisés dans des conditions déplorables (travail des enfants, pas de normes sanitaires, rémunération dérisoire…). Quelques conseils d’achats sont données dans notre kit.

7 Ne pas prendre sa voiture pour des trajets inférieurs à 3 km

OUI à 85 %
Dans un précédent article, nous indiquions que les transports représentaient, en France, 21 % des émissions de GES. Lors de cette émission, le chiffre de 31 % a été avancé. Et la moitié concerne les transports individuels. En laissant de côté sa voiture et en préférant la marche, le vélo, les transports en commun, on peut donc agir et réduire de 15 % l’émission de GES à notre niveau !

8 Mettre son chauffage à 19 °C maximum

OUI à 75 %
Surchauffer son logement, c’est consommer plus de ressources énergétiques et émettre plus de GES, responsables du réchauffement climatique. Les températures conseillées sont de 19 °C dans les pièces à vivre et 17 °C dans les chambres.

9 Donner du temps à une association pour la nature

OUI à 70 %
Le bénévolat est une des conditions pour arriver à relever le défi. La Fondation Nicolas Hulot propose un site pour découvrir, près de chez vous, les activités utiles et ludiques à mener au service de la nature : jagispourlanature.org

10 Ne pas prendre l’avion pendant 1 an

OUI à 60 %.
Rappelons que l’avion est un mode de transport extrêmement polluant (50 fois plus que le train). De plus, pour les trajets intérieurs, il est 93 % plus cher que les transports ferroviaires.

Pour aller plus loin…

Pour adopter d’autres gestes utiles pour l’environnement, indiquez votre e-mail en bas du site pour recevoir gratuitement le PDF « 100 gestes qui font de l’effet ». Plus d’informations ici.

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s